Pourquoi former un comité consultatif pour votre PME en croissance?

L’auteur de cet article, Jean-Philippe L’Écuyer, est coach en démarrage d’entreprise. Au cours des 10 dernières années, il a aidé plus de 250 entrepreneurs à se lancer en affaires et il a levé plus de 4,5 M$ en financement d'amorçage pour ses clients. Il a fondé le blogue sur le démarrage d’entreprise Vision et Mission dans le but d’aider davantage d’entrepreneurs à se lancer en affaires. Titulaire d’une maîtrise en sciences de la gestion, il complète actuellement son accréditation de coach certifié auprès de l’International Coach Federation.

Les PME en croissance font face à des défis complexes qui creusent les méninges des entrepreneurs. Constamment à la croisée des chemins, ces entreprises doivent composer avec des décisions stratégiques de plus en plus fréquemment.

Les entrepreneurs à la tête de ces PME sont principalement préoccupés par :

  1. Le recrutement et la rétention du personnel;
  2. Le développement d’une stratégie numérique cohérente;
  3. L’évaluation du rendement de leur équipe de vente;
  4. L’optimisation de leurs processus de fabrication et de distribution;
  5. Le développement de partenariats stratégiques pour leur entreprise.

Pour relever ces défis reliés à la croissance et pour prendre des décisions stratégiques éclairées, de plus en plus d’entrepreneurs font appel aux comités consultatifs. Ces comités ont un impact positif sur les PME en croissance, car ils facilitent la prise de décisions stratégiques. Ainsi, le comité consultatif est un outil précieux pour une PME qui souhaite atteindre un prochain niveau.

Qu’est-ce qu’un comité consultatif ?

Un comité consultatif est un groupe de réflexion qui facilite la prise de décisions stratégiques pour une PME en croissance. Les membres d’un comité ont des profils complémentaires et interdisciplinaires. On retrouve parmi ces membres des entrepreneurs, des experts techniques et sectoriels ainsi que des gestionnaires qui ont fait leurs preuves.

Pour le plus grand bénéfice de l’entrepreneur, les membres d’un comité consultatif acceptent généralement d’offrir leur contribution gracieusement. Ce sont donc des bénévoles qui mettent à profit leur savoir et leur savoir-faire. Ils souhaitent aider une entreprise à se développer et ainsi, contribuer au développement économique.

Généralement, les membres d’un comité consultatif se réunissent entre quatre et douze fois par année. La durée de ces rencontres varie entre deux et cinq heures, selon le besoin.

L’ordre du jour d’un comité consultatif peut comprendre un ou plusieurs sujets, selon les besoins exprimés par l’entrepreneur. Lors de périodes de crise, les membres du comité accordent toute la place à l’enjeu qui pose problème à ce moment.

Comme son nom l’indique, le comité consultatif n’a pas un pouvoir décisionnel, mais plutôt un pouvoir consultatif. L’entrepreneur reste le maître d’œuvre du développement de sa PME. La responsabilité de la prise de décisions repose entièrement sur lui.

Quels sont les bénéfices pour la PME ?

Un comité consultatif est un lieu privilégié de réflexion sur les aspects stratégiques d’une entreprise en croissance. Il permet à l’entrepreneur d’être épaulé et d’être conseillé dans sa prise de décision.

Il a été démontré que les PME qui disposent d’un comité consultatif ont tendance à s’engager plus facilement dans des projets de croissance innovants. Les entrepreneurs à la tête de ces PME sont mieux avisés que la moyenne au sujet des défis à relever dans leur industrie. Ils ont une meilleure compréhension des enjeux auxquels fait face leur entreprise et ils anticipent plus facilement l’impact de leurs décisions. Ainsi, les PME qui ont un comité consultatif progressent mieux dans leur croissance et améliorent leur compétitivité.

Pour être plus précis : les entreprises qui mettent en place un comité consultatif voient généralement leur productivité doubler à court terme. Par la suite, leur productivité est généralement de 20 % supérieure à celle de leurs concurrents dans l’industrie.

Également, on a observé que les PME qui ont un comité consultatif sont plus performantes sur le plan du marketing et du développement des affaires. Leurs ventes sont généralement de 24 % supérieures à la moyenne de leur industrie.

Finalement, il faut savoir que les comités consultatifs ont également un impact positif sur l’entrepreneur qui se trouve à la tête de la PME. Le fait d’avoir un comité consultatif le libère du sentiment de devoir tout décider seul. Puisqu’il permet à l’entrepreneur de valider ses décisions stratégiques, le comité consultatif joue un rôle de soutien moral et psychologique auprès du chef d’entreprise. Ce rôle est non négligeable.

Les bienfaits d’un comité consultatif ne sont plus à démontrer. Les PME qui choisissent d’en mettre un en place en bénéficient fortement.

Comment créer son comité consultatif ?

Malgré tous les bénéfices qu’on puisse tirer d’un comité consultatif, encore trop peu d’entrepreneurs se lancent dans cette aventure. Moins de 6% des entrepreneurs fondent leur propre comité consultatif.

Ce faible taux de création de comités consultatifs s’explique notamment par la difficulté de cette démarche. La mise en place d’un comité consultatif est un processus exigeant. L’entrepreneur qui s’y engage doit y consacrer beaucoup de temps d’efforts. Les entrepreneurs qui choisissent de s’engager pleinement dans ce processus passent par quelques grandes étapes-clés, que voici.

La première étape consiste à dresser un bilan des besoins de son entreprise. Il s’agit de dénicher les principaux enjeux stratégiques auxquels elle fait face, pour mieux orienter le recrutement des membres du futur comité.

Ensuite, il devient possible de réfléchir au profil souhaité pour chacun des membres du comité à mettre en place. À ce sujet, il est important de faire varier les expertises et les expériences et surtout, de miser sur les capacités d’interdisciplinarité de chaque membre. Cela signifie que chacun des membres devra s’intéresser à l’ensemble des sujets et y apporter sa contribution en ne perdant pas de vue l’enjeu stratégique dont il est question.

Le recrutement des membres d’un comité consultatif passe par le réseau de l’entrepreneur, dans la grande majorité des cas. Ainsi, les gens qui s’investissent bénévolement dans un comité consultatif connaissent souvent l’entrepreneur, de proche ou de loin.

La prochaine étape consiste donc à fouiller son réseau de contacts dans le but de dresser une liste préliminaire de membres potentiels pour son futur comité. Il est évident que cette liste ne sera pas définitive, mais elle sera tout de même un excellent point de départ pour ouvrir la discussion avec des membres potentiels. De fil en aiguille, la liste de membres potentiels s’étoffera, les besoins se préciseront et une sélection finale se fera graduellement sentir.

L’entrepreneur devra ensuite assurer la mise en place et le rodage de son nouveau comité consultatif. Ces deux dernières étapes peuvent prendre un certain temps, ce qui est tout à fait normal. La plupart du temps, l’entrepreneur et les membres fondateurs du comité consultatif en sont à leur première expérience dans le domaine. Il y a donc des apprentissages mutuels à faire pour que l’exercice devienne pleinement profitable.

Fonder ou non son comité consultatif ?

Il ne fait aucun doute que la mise en place d’un comité consultatif est un exercice profitable pour une PME. Cela dit, il est important de bien se questionner avant de s’engager dans cette démarche.

L’entrepreneur qui fait le choix de fonder son comité consultatif devra y consacrer un temps et une énergie qui ne pourront malheureusement pas être investis ailleurs. Il faut donc s’assurer que le moment est bel et bien venu de fonder son comité consultatif et qu’un effort mérite d’être déployé.

Il tout à fait possible qu’un comité consultatif ne soit pas à privilégier pour votre PME spécifiquement. Si votre croissance suit son cours et que les décisions stratégiques se prennent aisément, il est probable qu’un comité consultatif ne soit pas nécessaire. Il est également possible qu’il soit tout simplement trop tôt pour mettre en place un tel comité au sein de votre entreprise. Les comités consultatifs sont un outil destiné aux entreprises qui ont atteint une certaine maturité.

Dans tous les cas, gardez en tête que cet outil existe et qu’il a fait ses preuves. Lorsque vous aurez besoin d’être orienté sur le plan stratégique, cet outil pourrait être à privilégier pour favoriser la croissance de votre PME.

Jean-Phillippe L'Écuyer - Coach et formateur en démarrage d'entreprise. Fondateur de Vision et Mission

À propos de Vision et Mission.

Vision et Mission est un blogue sur le démarrage d’entreprise, qui offre des conseils, des outils et des astuces pour se lancer en affaires avec succès. Également, ce blogue met en lumière des entrepreneurs qui ont réussi leur propre démarrage d’entreprise. Tous les contenus sont offerts gratuitement. Visitez Vision et Mission pour en savoir plus.

Le blogue Acomba regorge d'articles sur les affaires, les TI et la gestion d’entreprise.
Abonnez-vous pour ne rien manquer!

Je suis déjà inscrit

Avec la participation de

Jean-Philippe L’Écuyer
Coach et formateur en démarrage d’entreprise
www.visionetmission.com

 

Ne manquez rien de notre blogue

Suivez-nous

1291, avenue Jules‑Verne, bureau 300
L'Ancienne‑Lorette (Québec) G2E 6L6

ventesqc@acceo.com 418 877‑0088 1 800 862‑5922