Ventes et marketing

Votre site
Web a-t-il
survécu au
« Mobilegeddon »?

---- Mise à jour en mai 2016

Le 21 avril 2015 s’est produit le « Mobilegeddon », un néologisme conçu à partir du mot « Armageddon » pour désigner le moment où Google a commencé à pénaliser le référencement mobile des sites Web non adaptatifs. En mars 2016, par le biais de son blogue, Google a provoqué un « Mobilegeddon 2016 » en annonçant que son moteur de recherche allait favoriser encore davantage les sites Web adaptés aux appareils mobiles. Si vous n’avez pas réagi, il n’est pas trop tard. Cependant, nous vous conseillons fortement de prendre connaissance des renseignements et des solutions exposés dans cet article.

En 2014, Google avait lancé l’étiquette « Site mobile » (ou « Mobile-friendly ») afin que les utilisateurs de leur moteur de recherche puissent identifier rapidement les sites Web qui étaient adaptés aux appareils mobiles.

Le 26 février 2015, Google a décidé d’aller plus loin. Il a émis une publication dans laquelle il annonçait qu’à partir du 21 avril, le caractère adaptatif ou non adaptatif des sites Web allait occuper un rôle majeur dans l’algorithme de recherche qui détermine le référencement des sites Web.

Concrètement, que représente le « Mobilegeddon » pour mon entreprise?

Si le site Web de votre compétiteur est adapté aux appareils mobiles et que celui de votre entreprise ne l’est pas, les internautes qui effectuent une recherche sur Google à partir de leur téléphone ou de leur tablette électronique ont maintenant beaucoup plus de chances de trouver votre compétiteur avant de vous trouver.

Est-ce que le fait que mon site Web ne soit pas adaptatif est un problème majeur?

La grande majorité des consommateurs qui cherchent un produit, un service ou une entreprise commencent par taper son nom sur Google. Vous le savez : vous faites partie de ces consommateurs. Or, comme nous l’avons détaillé dans notre article Comment la popularité croissante des appareils mobiles affecte le commerce électronique?, la majorité des connexions Internet se font aujourd’hui à partir d’appareils mobiles. Donc oui, le caractère non adaptatif de votre site Web peut devenir un problème de visibilité important.

Souvenez-vous que Google n’a pas l’habitude de prendre ses décisions à la légère. Si le maître du Web vous incite à modifier votre site Internet, c’est ultimement pour améliorer l’expérience utilisateur des internautes. Ces derniers n’ont souvent pas beaucoup de temps lorsqu’ils consultent le Web à partir de leurs appareils mobiles. C’est sans doute pour cette raison qu’ils quittent beaucoup plus rapidement les sites Web non adaptatifs que les sites Web adaptatifs. En d’autres mots, Google vous encourage à modifier votre site pour votre bien!

Comment savoir si mon site Web est adaptatif?

Heureusement, Google a l’habitude de bien faire les choses. Il vous fournit gratuitement un outil d’analyse pour tester la compatibilité mobile de votre site Web. En quelques secondes, cet outil vous indique non seulement si votre site Web est adaptatif, mais également les éléments que vous devriez modifier pour que son référencement mobile devienne optimal. Google vous propose de poursuivre avec l’outil PageSpeed Insights, qui approfondit les problèmes de votre site Web.


Consultez ce blogue ou le site Web Acomba avec votre téléphone.Vous verrez à quoi ressemble le travail d’une équipe professionnelle!

Comment rendre mon site Web adaptatif?

C’est là que ça se complique, n’est-ce pas? Vous trouverez sur le Web une tonne d’articles qui vous expliqueront pourquoi il est important de rendre votre site Web adaptatif. Mais lorsque vous serez rendu à passer au concret, ce sera plus difficile!

La raison est que tout dépend de votre hébergeur. Par exemple, si vous utilisez WordPress, vous pouvez consulter les thèmes mobiles les plus populaires. Vous pouvez également utiliser différents plug-ins. Finalement, si vous êtes à l’aise avec la programmation Web, vous pouvez suivre les conseils donnés par l’outil PageSpeed Insights. Cependant, si vous débutez, vous risquez de vous casser la tête à plusieurs reprises.

D’autres conseils pour la vie après le « Mobilegeddon »?

Si vous refaites votre site Web, profitez-en pour mettre en évidence les trois éléments que les consommateurs cherchent le plus souvent quand ils utilisent des appareils mobiles : les coordonnées de l’entreprise, les prix et les promotions. Nous vous suggérons également de limiter la quantité de texte et de ne pas déposer des images trop lourdes afin que votre site Web se charge rapidement sur les appareils mobiles dont la connexion Internet est lente.

L’équipe Acomba espère que vous saurez prospérer dans cette nouvelle réalité virtuelle!

Le blogue Acomba regorge d'articles sur les affaires, les TI et la gestion d’entreprise.
Abonnez-vous pour ne rien manquer!

Je suis déjà inscrit